Thursday, August 20, 2009

Campagne des femmes contre le viol et la torture dans les prisons de la République Islamique!


Selon les rapports qui ont déjà été publiés depuis les prisons de la République Islamique, des manifestant(e)s récemment arrêté(e)s lors du soulèvement ont été violé(e)s, en particulier à Kahrizak, et les gardiens leur ont fait subir la pire des tortures médiévales. De nombreux prisonnier(e)s, qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes, sont mort(e)s dans des salles de viol, à cause de viols répétés et de viols collectifs, suite à des ruptures de l’utérus ou à des blessures intestinales.

Actuellement, la République Islamique nie le viol dans ses prisons par peur de faire face à l’opinion publique du peuple d’Iran et des pays occidentaux. La diffusion de nouvelles sur le viol et la torture de récents détenus a provoqué une vague de dégout et de haine contre le régime islamique à travers le monde. Dénoncer et combattre le viol et la torture dans les prisons est une importante tâche du mouvement revendiquant la liberté du peuple iranien dans cette lutte.

Dans le régime de la République Islamique, de nombreuses femmes ont, jusqu’à ce jour, été violées et assassinées dans les prisons, et celles qui ont survécu souffrent maintenant de graves blessures physiques et psychologiques. Zahra Kazemi, Zahra Bani Yaghoub, Azar Al Cana’an ou Roya Toloui font partie de ces femmes. Mais de jeunes garçons et des adolescents ont aussi été violés par le régime islamique d’Iran. Des étudiants qui ont été arrêtés et accusés d’avoir protesté ont été violés en prison, que ce soit par des individus ou qu’ils aient été agressés sexuellement avec des objets comme des bouteilles.

Nous voulons condamner ces crimes. Nous devons éviter ce genre de drames en développant les protestations. Dans une telle situation révolutionnaire, il faut agir pour que les victimes de ces tortures médiévales puissent réclamer leurs droits et dénoncer ces crimes. Nous publions les histoires et affaires de ces terribles crimes et les enverront toutes aux organisations, autorités légales et comités internationaux contre la torture. Nous ne permettront pas que ces crimes soit oubliés comme cela s’est passé en Yougoslavie, au Vietnam, ou Bangladesh ou en Japon auparavant, ni que le fait d’en parler devienne un tabou.

Les revendications immédiates de notre campagne sont les suivantes :

1. Nous voulons la condamnation de la torture et des viols commis par le régime de la République Islamique comme crime contre l’humanité.

2. Nous demandons que les agents et personnes accusés, lors des derniers événements et les trente années d’existence de ce régime, de viols, de torture, de meurtres et de violences dans les prisons de la République Islamique soient jugés.

3. Nous demandons que tous les tortionnaires, interrogateurs et violeurs dans les prisons de la République Islamique soient connus.

4. Nous voulons la liberté pour tous les prisonniers politiques et la fermeture de toutes les prisons et centre de détention publics ou secrets.

5. Nous voulons que toutes les prisonnières et tous les prisonniers violé(e)s et torturé(e)s soient soignés et guéris et nous demandons les meilleures conditions de vie, de bien-être et d’accès aux soins qui existent pour que ces êtres chers aient le meilleur traitement pour guérir des conséquences de la violence physique et psychologiques.

6. Nous voulons la fin des exécutions, des lapidations et l’abolition des peines et punissions contenues dans la constitution de la République Islamique.

7. Nous voulons que le droit de vivre soit reconnu et les personnes soient, mentalement et physiquement, à l’abri de toute forme d’agression.

8. Nous voulons des lois pénales qui considèrent que les crimes comme le viols et l’atteinte à l’esprit et au corps humains, la violence contre les enfants et les femmes et tout être humains comme beaucoup plus graves que les atteintes à l’Etat et à la propriété, dans leurs peines et dans leurs sanctions.

Rejoignez notre campagne. Cette campagne appartient à tous ceux et à toutes celles qui revendiquent la liberté, au delà des frontières et des genres imposés par la discrimination. Aidez-nous à révéler et à dénoncer ces récents crimes. Nous informerons dans une prochaine déclaration publique de manifestations, conférences et d’actions de la campagne en annonçant des dates et des lieux.

15 août 2009 (24 Mordad 1388)

Tel: 004917680027094

Email : Czanan88@googlemail.com

Mina Ahadi, Mersede Qaedi , Mehrnoush Mousavi, Maryam Namazie, Shahnaz Moratab, Farideh Arman , Mahin Alipour, Afsaneh Vahdat, Nazanin Boroumand, Nina Taban, Mahin Darvish Rohani, Maryam Sadeghi, Pouran Azimi, Roya Bahreini, Azar Mousavi, Fariba Karimi, Farideh Karimi, Khanom Karimzadeh . Shahla Khabaz Zadeh, Parvin Mo’azi, Fahimeh Ghotbi, Soheila Kiani, Shamsi Zakeri, Kolsoum Khoshbakht, Zari Asli, Parvin Salimi, Farzaneh Derakhshan, Frnaz Qobadi, Fariba Abolhosseini, Hava Bazr Afkan, Golnaz Shahryari, Sima Aram, Nasrin Abdi , Mitra Kamdin, Sima Bahari, Giti Aqajani, Azadeh Aqajani, Parisa Salimi, Marjan Vaez, Azar Pouy, Roxana Bahreini, Farangis Shadravan,Farzaneh Shadravan , Manijeh Etmami , Andishe Alishahi , Soheila Khosravi, Anita Farzaneh ,Dariush and Hana Afshar, Mehran Mahboubi, Mohammad Mousavi, Fariba Davoudpour, Najibeh Fatehi, Sattar Mohammadi, Sabri Amir Hosseini, Fatemeh Kalvani.

Share This
Subscribe Here

1 comments:

Nicole C on June 21, 2010 at 12:36 PM said...

buy viagra
viagra online
generic viagra

Post a Comment